Abattage et sécurisation d’arbres dans le parc à Vittel

Vittel : sécurisation et abattage d’arbres dans le parc thermal
TARVEL  Vittel-abattage de frênes

Abattage de frênes

Article: Vosges matin de Adeline ASPER

Plusieurs arbres ont été abattus hier dans le parc thermal où se déroulent des travaux d’élagage. Pour sécuriser le site et éliminer les arbres touchés par la chalarose, la maladie du frêne.
TARVEL  Vittel-Cyrille GENY

Cyrille GENY, responsable agence TARVEL à Vittel

En cette période où tout est calme, le bruit des tronçonneuses ne passe pas inaperçu dans le parc thermal. Depuis la semaine dernière, les équipes de l’entreprise TARVEL sont en action pour sécuriser le site et abattre plusieurs arbres, touchés par la chalarose, la maladie qui, depuis quelques années maintenant, détruit les frênes. « On ne coupe pas un arbre pour le plaisir de le couper, assure Cyrille Geny, responsable d’agence à Vittel. On essaye de le sauver lorsque c’est possible mais ce n’est pas toujours le cas. »
Hier, en début d’après-midi, plusieurs arbres ont ainsi été coupés au cœur du parc dont un frêne de 25 mètres de haut et vieux de 40 ans, qui est ainsi tombé juste en face de l’entrée principale de la galerie thermale. « Il était mort. Malade et mort. » Récupéré, le bois deviendra copeau qui servira ensuite à la décoration et au paillage des massifs du parc afin d’éviter le désherbage.

55 arbres avenue de la Roseraie

En juin déjà, 25 arbres avaient été coupés et élagués dans le parc « parce que devenus dangereux ». En ce mois de novembre, de nouveaux travaux se déroulent donc au cœur de la cité thermale. Et au total, ce sont huit arbres qui seront abattus durant cette période dite « creuse ». « Selon moi, le parc doit être propre et bien entretenu, été comme hiver » , poursuit Cyrille Geny.
Au programme donc abattage, élagage et tailles douces. Comme celles effectuées la semaine dernière avenue de la Roseraie. 55 arbres sont concernés « Là encore, il s’agit essentiellement de travaux de sécurisation. Nous voulons par ailleurs que l’arbre retrouve sa forme naturelle. Nous avons effectué des prélèvements et des diagnostics ont été posés. » Ici aussi, quelques arbres sont malades. Et finiront un jour par être abattus.
Sur place, cinq personnes dont deux voltigeurs-élagueurs travaillent. Ils seront à pied d’œuvre aujourd’hui chez un particulier et demain du côté de Vittel-Accueil, rue du maréchal Foch.

air max 90 femme/homme pas cher